Histoire du Mont-Ventoux // Gîte La Restanque à Bédoin 6 personnes avec piscine privée

Un peu d'histoire.....

La Forêt du Mont-Ventoux

Le Mont-Ventoux, un patrimoine exceptionnel...

Le Géant de Provence, montagne appartenant  aux Pré Alpes, culmine à 1912 m. Son caractère original à plusieurs sources. Son relief contrasté génère une mosaïque de micro climats ; selon l'exposition et l'altitude tous les climats d'Europe sont représentés. Seule constante : le Mistral, qui souffle en moyenne 130 jours par an, et peut atteindre 250 km/h au sommet.

La Faune et la flore sont d'une étonnante richesse. Côté flore, on dénombre plus de mille espèces végétales, dont certaines sont protégées. Plantes      arctiques (saxifrage, pavot) côtoient des espèces méditérranéennes (thym, lavande, romarin).

Accueillant pour les mammifères (sangliers, cerfs, chevreuils, mouflons, chamois), le Ventoux est réputé pour son intérêt ornithologique, avec plus de cent espèces d'oiseaux (mésanges, fauvettes, rapaces).

Un patrimoine unique qui mérite d'être protégé et qui lui vaut aujourd'hui le label " Réserve de Biosphère".

                                          6300 hectares de forêt sur la commune

Le Ventoux est étroitement lié à l'histoire du village.  Ses richesses naturelles ont permis aux habitants du village de Bedoin développer une économie annexe.

Les coupes de lavande, de bois, la fabrication du charbon de bois et de glace permirent d'améliorer les revenus de la commune.

Le Ventoux au 19ème siècle était pratiquement déboisé; le déboisement s'étant effectué pendant des siècles sans aucune gestion.

Le reboisement du versant sud du Ventoux commence dès 1858 sous l'impulsion du maire, Joseph Eymard. A cette époque, sur 6300 hectares de forêts, 4300 sont dégradés. On y rencontre aujourd'hui le chêne vert jusqu'à 800 m, le chêne blanc de 600 à 1400 m, le pin noir d'Autriche entre 600 et 1200m,  le sapin pectiné et le hêtre de 1200 à 1700 m.

En 1861, l'inspecteur des eaux et forêts, M. Tichadou fait acheminer par bâteau depuis l'Atlas algérien des barriques de cônes de cèdres dont furent extraites les graines servant aux semences.

Aujourd'hui le Ventoux possède la plus vaste cédraie d'Europe, soit  environ 800 hectares.